dimanche 20 février 2011

Histoire du polar jeunesse Des détectives à profusion




Détectives et compagnie

Ce qui a longtemps caractérisé le roman policier, c’est ce qu’on a appelé le « roman de détection » (cher aux Britanniques). Et c’est vrai que les détectives sont fort nombreux même si leur fonction n’apparaît pas toujours dans les titres. (A quelques exceptions près, limitons-nous cette fois au métier clairement nommé, même si cette façon de faire risque de paraître frustrante pour beaucoup).

Si l’image du détective est partout, dans la bande dessinée comme dans le roman, elle n’a pas toujours la même notoriété. Alors que John Strobbins Détective cambrioleur de José Moselli et Nat Pinkerton « détective le plus illustre de nos jours », suscitent plus que la méfiance des éducateurs, Sir Jerry détective, créé en 1935 par Mad. H. Giraud, rassure les familles. Les détectives des fictions romanesques sont légions, depuis Alice détective de Caroline Quine en 1956 (Alice est redevenue Nancy Drew, son nom d’origine, chez Bayard au début du XXIe siècle), les premières traductions, sous les titres Les Trois jeunes détectives, d’une série (abusivement) attribuée à Alfred Hitchcock (à ne pas confondre avec Les Trois détectives de Jason Dark dans « Oskar Polar »), jusqu’à Edgar Flanders, détective de l’étrange, de Noël Simsolo ou Hori, scribe et détective de Béatrice Egémar. Dans la bande dessinée, Bibi Fricotin détective, bien antérieur aux Pieds Nickelés détectives privés (apparus seulement en 1964), Le Petit Détective d’Arnould Galopin, Oscar-Bill le roi des détectives d’Erik (alias André René Jolly) mais on doit au même Erik, Papou, détective privé dans le journal Coq hardi, en 1952. Ces détectives sont sans doute moins bien tolérés par les adultes que Mickey Détective de Walt Disney, Jo Kriss, prince des détectives d’Arsène Brivot, Pat’Apouf détective de Gervy ou l’ours Babou détective de Calvo... La plupart néanmoins défendent souvent la veuve et l’orphelin et en remontrent souvent à la police qu’ils ne craignent pas de ridiculiser parfois. Qui se souvient de Jules Barigoule dans Les Mémoires de Jules Barigoule, détective amateur de Marijac (alias Jacques Dumas), de Clairette détective (1957) de Marcelle Vérité ? Si la célèbre Enid Blyton a introduit le personnage adulte de René Marchal parmi les "Cinq détectives", elle n'a jamais fait de cet agent secret et policier, le héros d'une série particulière, même s'il intervient, par exemple, dans Le Mystère de l'île aux mouettes. Quels lecteurs ont pu repérer Alice et les Hardy Boys détectives, un récit attribué à Franklin W. Dixon & Caroline Quine. Autre série peut-être oubliée, « Kiatovski Détective », traduite de l’Allemand Jürgen Banscherus et publiée dans la « Bibliothèque rose ». Au début des années 70, on traduit L’As des détectives d’Astrid Lindgren. Au cours des années 80, Jean Alessandrini a inauguré les aventures du Capitaine Nox avec Le Détective de minuit. La Puce détective rusé de Sarah Cohen-Scali est une création plus récente mais il a fallu attendre longtemps pour voir paraître une édition sérieuse du récit de Mark Twain : Une aventure de Tom Sawyer détective. Dans P.P. Cul Vert détective privé, paru en 1993, Jean-Philippe Arrou-Vignond plonge le trio Rémi, Mathilde et Pierre-Paul, au pays d’Agatha Christie. Pour que Wiggins soit reconnu comme « détective », il a fallu attendre que Béatrice Nicomède publie, en 2006, chez Syros : Wiggins apprenti détective : Trois enquêtes du jeune assistant de Sherlock Holmes. Dan Martin détective de Lorris Murail apparaissait d’abord sous un autre titre. On devine que Le Meilleur détective du monde de Michel Grimaud, est une parodie de romans à énigmes anglo-saxons.
Edgar Flanders, détective de l’étrange, de Noël Simsolo et Hori, scribe et détective de Béatrice Egémar illustre le flirt du roman policier avec le récit fantastique et avec le roman historique.
Carol Détective d’Eddy Paape et A.-P. Duchâteau appartient au monde de la bande dessinée, John Chatterton détective d’Yvan Pommaux à l’univers de l’album, Détective Conan de Gosho Aoyama est célèbre chez les amateurs de mangas et Basil, détective privé de Burny Mattinson, Ron Clements, David Michener et John Musker, est connu des amateurs de dessin animé.

Cette présentation de quelques détectives n’a évidemment rien d’exhaustif.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire