lundi 9 juillet 2012

"Fantasia" (Magnard) : Cheval rose et Cheval bleu (2)


"Fantasia" (Magnard) et les deux premiers niveaux de lecture (2)
           
Une précision s’impose pour la collection "Fantasia", née en 1955-1956. En 1968 (quand paraît le volume n° 100 : Le Vainqueur d’Hastings de Marguerite Deville), la collection se subdivise seulement en deux niveaux, un pour les lecteurs et lectrices de 5 à 9 ans, l’autre pour les 8 à 12 ans.
C’est au début des années 70 que la collection se décline selon quatre niveaux : "Cheval rose" : de 6 à 8 ans, "Cheval bleu" pour les 8-12 ans, "Cheval rouge" s'adresse aux préadolescents de 12 à 15 ans alors que "Cheval vert" vise les plus de 13 ans. La couleur désignera bientôt la série. Signalons tout de suite que ces distinctions sont parfois discutables. Il faudrait parfois classer certains ouvrages dans un niveau supérieur en raison de la richesse lexicologique ou des difficultés de compréhension des notions introduites (en particulier dans les romans à dominante historique). 
En 1977, la collection propose 155 titres très divers et en 1985, environ 200 titres.
Nous avons sélectionné 18 titres pour chaque niveau mais il faut savoir que si certains titres importants sont absents, c’est parce que nous aborderons les romans historiques et les romans des mondes  imaginaires dans d’autres chapitres.

« Fantasia  Cheval rose » de 5 à 8 ans
Les histoires d'animaux trouvent surtout leur place dans "Cheval rose" où contes et nouvelles, histoires fantastiques et imaginaires sont majoritaires.



René GUILLOT : Il était mille et une fois  (1960)
(Des histoires graduées selon l’âge)
Marie-Louise VERT, Ill. Jacqueline GUYOT : Chocoline et le printemps (1960)
(De nouveaux contes de Perrette)
Paule LAVERGNE, Ill. J. et F. MARANDIN : Les Voyageurs du printemps (1962)
(L’histoire d’un couple de rossignols, Phil et Phile, qui côtoient une basse-cour bruyante)
Marie-Louise VERT, Ill. B. DUCOURANT : Un grillon dans la Lune + 16 contes de Perrette (1963)
(Un grillon moderne et très mobile finit par devenir un voyageur de l’espace)
Paule LAVERGNE, Ill. Xavier SAINT-JUSTH : Le Roman de l’abeille (1964)
(L’abeille butineuse Avette a quitté imprudemment la ruche où des événements surviennent)
COLLECTIF : Musi-Musou raconte Contes et poèmes (1965
(Il s’agit d’un recueil de contes collectif et de poèmes de Luce Fillol)
Paule LAVERGNE : La Fleur qui vole (1969)
(Finet, un coquelet aventureux, assiste à la naissance du papillon : la fleur qui vole)
Michèle ANGOT, Ill. Marie CHARTRAIN : Les Contes de la Lune bleue (1970)
(Des histoires poétiques pour les petits où se mêlent petites filles, animaux et objets)
Marie-Louise VERT, Ill. M.-F. THEBAULT : Les Histoires du moulin à huile (1970)
(Des contes provençaux autour de Pierrounet, le petit garçon rêveur du moulin à huile)
Jacqueline CERVON : Le Coquillage rose de Catissou (1972)
(Ce coquillage rapporté des océans lointains raconte des aventures extraordinaires à Catissou) 
Paule LAVERGNE, Ill. Marie CHARTRAIN : Hirondelles Hérissons Campanules (1972)
(Les beautés de la nature enjolivées par le langage)
May D’ALENCON, Ill. Ph. LORIN : Contes du petit cheval et du vieux chameau (1973)
(Plusieurs histoires de la nature pour les petits)
André DUBOIS-MILLOT : Fenouche ou l’étang merveilleux (1973)
(Dix contes poétiques ou amusants)
Paule LAVERGNE, Marc MICHON : Sansonnet, sansonnette (1975)
(Deux auteurs collaborent pour faire parler Kiki Samson, l’étourneau)
Michèle ANGOT, Ill. Marie CHARTRAIN : Les Contes de la lune rousse (1976)
Jacqueline HELD, Ill. M. et M. DANSAC : Teddy douce oreille (1976)
(Poupées et animaux en peluche sont les acteurs de ces histoires)
May D’ALENCON, Ill. LOISEAU : Bon chien, mon ami (1977)
(Quatorze passionnantes histoires de chiens de toutes sortes)
Paule LAVERGNE, Ill. Frédéric CLEMENT : Nez-Pointu hérisson (1977)
(La vie et les mœurs bien documentées du hérisson)


 « Fantasia  Cheval bleu » de 8 à 12 ans
Les histoires animalières ne sont pas rares.
Suzanne Pulicani développe les histoires de Touminou sur quatre épisodes, débordant de fantaisie



ELSIE (Elsie Denise Millon) : Mylord et le saltimbanque (Px Fant). Ill. de l'auteur 1955
(A Lyon, Rémi, recueilli par sa tante, petit porteur de hotte pour livrer, entend une conversation entre Mylord et le saltimbanque. Un vol a été commis. Qui est le coupable ?)
ELSIE, Ill. de l’auteur : Trappeurs des neiges (1960)
(Dans les farouches paysages canadiens de la province du Québec, une amitié se noue entre le grand Indien Jean-Baptiste et un ourson. Surviennent Jérôme et la petite Tony…)
Suzanne PULICANI, Ill. de l’auteur : La Petite île de monsieur Touminou (1960)
(M. Touminou qui vit tranquillement dans la banlieue parisienne avec son chien Friquet, décide d’acheter une île inhabitée du Pacifique. Or, cette île réserve bien des surprises.)
Marcelle JOIGNET, Ill. F. DUDAL : Le Clown et la rose (1962)
(C’est le titre d’une composition musicale de Pasquino, un apprenti cordonnier qui rencontre l’amour de Triolette, la petite danseuse du cirque Mandragor installé dans le val de Loire…)
Eddy BARNAUD, Ill. François LESOURT : Les Stip-Stup (1963)
Les familles des Stip-Stup et des Zib-Zib sont rivales mais elles sont surtout farfelues.
Suzanne PULICANI, Ill. de l’auteur : Monsieur Touminou et les visiteurs de l’air  (1963)
(La calme existence de Monsieur Touminou dans son île est bouleversée par l’arrivée d’une multitude de visiteurs inattendus.)
Maurice JEAN, Ill. Philippe SARAZANAS : Volubilis le Magnifique 1964
(Le petit cochon Volubiles échappe au sacrifice en tant adopté par le jeune Carabi qui l’élève et travaille pour le nourrir.)
Suzy ARNAUD-VALENCE, Ill. B. JOATTON : Les Cigalons de Moulin-Vieux 1966
(Qui s’est réfugié dans le Moulin Vieux abandonné ? C’est ce que veulent découvrir Catherine, Frédéric et toute la bande des Cigalons.)
Luce MARC, Ill. M. GOURLIER : Maïe 1966
(La jeune sourde-muette Berthe a recueilli un bébé, rescapé d’une catastrophe aérienne.)
Jacqueline CERVON, Ill. Stanislas MAZURE : Belle Agao (1967)
(Agao, la petite Ethiopienne, qui travaille dur dans son village, rêve de devenir l’amie d’une jeune fille aux cheveux de chaume qui vient d’arriver de l’étranger.)
Suzanne PULICANI, Ill. de l’auteur : Monsieur Touminou Cosmonaute (1967)
(M. Touminou part en voyages de noces dans le cosmos avec son épouse Céleste Minois de la Cressonnière !)
Claude CENAC, Ill. Michel GOURLIER : Le Cœur sur la patte (1968)
Au lieu de passer des vacances paisible avec son jeune maître Didier, le chien Ulysse se laisse charmer par la levrette blanche Snoby qui l’emmène en Corse avec son bateau.)
Rosy CHABBERT, Ill. Patrick PHILIPPON : Hina, aux îles Marquises (1970)
(Hina, âgée de 12 ans, s’envole pour les îles du Pacifique, en compagnie de son père médecin, de sa mère d’origine tahitienne, de son petit frère Hiro et du chien Péri Péri. Elle raconte ses aventures dans son journal.)
Suzanne PULICANI, Ill. de l’auteur : Les Moustanacha chez les Touminou (1973)
(Les Moustanachas (Moustacha et natacha), venus de la planète Millinette, rendent visitent à Touminou et à ses amis dans la charmante île Coraline.)
Pierre ROUDY, Ill. Jean Gabriel MONNIER : Le Dernier loup (1975)
(Et si le loup se convertissait à l’amour de autres ? Et si un chien refusait de chasser ?) 
Luce FILLOL, Ill. Marie-Noëlle CADIAU : Piccolo Pollo de Napoli (1976) R. 84
(Piccolo pollo, « Petit poulet », napolitain âgé de 10 ans, doit travailler dur pour améliorer le sort de sa voisine paralysée.) 
Anne PIERJEAN, Ill. HAUPT : Cher Monsieur Bégonia (1976)
(Des enfants redonnent la joie de vivre à un vieux savant solitaire, mêlé à des aventures rocambolesques et mystérieuses.)
Alice PIGUET, Ill. Michèle DELAGOUTTE : Tremblez godons ! (1978)
(En 1429, Paris est occupé par les Anglais et les Bourguignons. La ville s’apprête à résister à Charles de Valois et à Jeanne d’Arc. Une famille de drapiers assiste à ces querelles partisanes.)

Bien des auteurs ont fait partie, au moins à une partie de leur existence, du monde enseignant. Marie-Louise Vert a été, comme Paule Lavergne et Luce Fillol, directrice d’école. Pierre Debresse était aussi directeur d’école publique. René Guillot a longtemps enseigné les mathématiques en Afrique. Parmi les professeurs, il faut nommer René Antona, Caroline Blanche-Agnet, Nicole Ciravegna, Pierre Devaux, Georges Fonvilliers, Jacqueline Held...
Plusieurs auteurs ont été inspecteurs, comme Léonce Bourliaguet, Maurice Jean, André Baruc (l’auteur de Gobe-Lune). Joseph Le Poëzat-Guigner était directeur d’école normale et Georges Nigremont, inspectrice des écoles maternelles…     
 
Les illustrateurs de la collection "Fantasia" sont nombreux (les nommer tous serait fastidieux) et ils sont différents au fil de la collection.
Au début, ils se nomment Marcel Jacquemin, Paul Durand, Simone Deleuil et Maurice Raffray.
Ensuite apparaissent Bernard Joatton, Jean-Claude Luton, Françoise Dudal, Bernard Ducourant et Raymond Busillet.
Dès 1964, on fait appel à Michel Gourlier (que les lecteurs de la collection « Signe de piste » connaissent bien), à Françoise Boudignon, Daniel Dupuy.
A partir de 1967, on remarque Philippe Lorin, Jef Colline, Philippe Degrave.
Viennent ensuite Marie Chartrain, Patrick Philippon, Elisabeth Desbeaux, Patrice Harispe et surtout, Frédéric Clément, excellent dans le genre fantastique et qui est aussi illustrateur talentueux de manuels chez Magnard. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire