jeudi 30 août 2012

"Bibliothèque de l'Amitié" (Amitié-G.T.- Rageot) (2)



La « Bibliothèque de l’Amitié » chez L'Amitié -G.T.-Rageot (2)

Quelques auteurs-clés

Très vite, des romanciers français proposent des récits assez forts pour être souvent republiés. Michel-Aimé Baudouy (1919-1999), auteur-clé de la collection, y publie quinze récits, entre 1959 et 1984, de Mick et la P. 105 (une histoire de moto rééditée sous le titre Mick et la Yamaha), au roman : Les Rendez-vous de la prairie. Cet auteur aussi prolifique que fidèle exalte les vertus sportives : les sports nautiques dans Le Chant de la voile (1960), la passion du football au cœur d’un village des Cévennes, dans Le "Onze" de mon village (1963), celle du rugby dans Allez les petits (1977). Le thème animalier était au coeur du récit : Le Seigneur des Hautes Buttes (réédité en 1960) et il n’est absent ni d’Alerte sur le roc blanc (1970) ni de Jeanne aux chevaux (1976). Michel-Aimé Baudouy ne redoute pas l’aspect documentaire de son récit consacré à un paquebot mythique quand il publie Flashes sur le "France" (1961).
Il s’aventure en 1962, dans le récit policier (encore rare à l’époque) quand il écrit Mystère à Carnac. (Que recherche l’inconnu qui s’est introduit dans la maison de la Radoubée ? Les jeunes vacanciers enquêtent et vont de déductions en déductions). Les publications se succèdent : Les Révoltes de Kind (1965), Le Garçon du barrage (1966, Kind, le « sans famille », est adopté par les ouvriers d’un chantier)), Les Clandestins de la fête (1972), Les Mésaventures de Jo la malice (1980),  Ti-Louis du chaudron (1982)...


Autre auteur-clé de la collection, la grande voyageuse L. N. Lavolle (alias Hélène Chaulet, née en 1914) qui accorde généreusement 12 titres à la collection, entre 1959, quand elle publie L'Etang perdu (quand deux enfants de l’immense forêt landaise défendent la faune et la flore de leur pays, 105 000 exemplaires auront  été vendus en 1981) et 1974, pour Enigme à Madère, quand Norman se mêle à la vie des jeunes pêcheurs portugais. L’auteur remporte le Grand Prix du Salon de l’enfance en 1960 pour Les Clés du désert, un beau roman qui ressuscite la civilisation sumérienne de Mésopotamie à travers l’histoire fabuleuse de Nina, la petite chanteuse. (L’ouvrage reparaîtra dans la collection "Bibliothèque de l'Amitié-Histoire").   
Les publications s’enchaînent : La Porte de jade (1961), ouverte sur « la route de la soie », avec Nane et Nourman joints aux Kasaks nomades pour retrouver leur pays, Les Secrets de la lande (1963) (quand Bertrand est subitement transplanté dans les Landes), L’Île née de la mer (1964), dans l’Inde de 1947 et des bandes d’enfants livrés à eux-mêmes,  Le Lis de la mousson (1965, la pauvre Indienne Naurouzi aimerait bien faire pousser des lis sur les rivages du lac Dal, au Cachemire), Poursuite à Venise (1967), Le Boléro d’or (1971, le jeune Landais Niceto veut être toréro et conquérir le trophée pour conquérir l’estime des autres)...
Certains volumes entrent dans la collection "Bibliothèque de l'Amitié-Histoire"), comme L'Acrobate de Minos (1966), L'Ami du Grand Mogol (1969), Les Fils du soleil (1973)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire