lundi 25 janvier 2010

Le casse-tête des collections Hachette jusqu'en 1979 (1)




Le casse-tête des bibliothèques et collections Hachette (1)
Des origines à 1979


A la suite d'un courriel de l'ami Yves Marion, auteur d'un essai remarquable sur le romancier Paul-Jacques Bonzon, intitulé De la Manche à la Drôme : itinéraire de Paul-Jacques Bonzon, je me suis replongé dans l'Histoire des collections juvéniles, chez Hachette. Cette Histoire est parfois floue et bien compliquée.

Dans Fictions et journaux pour la jeunesse au XXe siècle (L’Harmattan, 2009), version revue, très augmentée et actualisée (grâce à son grand format) de Un siècle de fictions pour les 8 à 15 ans, la chronologie concernant toutes les collections « jeunesse » des éditions Hachette, n’est pas encore assez précise.
Dans une telle synthèse où l’on doit faire une place à tous les éditeurs, des informations ont été écartées. Les éditions Hachette (dont beaucoup d’archives ont disparu) n’ont rien fait pour faciliter le travail des chercheurs. On ne peut que se reporter au livre de Jean Mistler sur La Librairie Hachette de 1826 à nos jours, paru en 1964 (pour les veinards qui le trouvent) pour la période antérieure à cette date). Les ouvrages récents, consacrés aux « bibliothèques » et « collections » Hachette n’apportent pas non plus les réponses attendues
Or, la confusion règne parfois parmi des collections qui se chevauchent ou qui prennent un nom officiel à une certaine date, alors que des ouvrages portent déjà le nom de la collection plusieurs années auparavant.

Essayons une chronologie qui risque d’être parfois approximative :

1852 (ou 1854 ?) : "La Bibliothèque des Chemins de fer" (Hachette).
1856-57 : "La Bibliothèque rose illustrée" (Hachette) (série pour les jeunes, issue de la Bibliothèque des chemins de fer).
1864 : Collection " Bibliothèque des merveilles", chez Hachette
1872-début XXe : "Bibliothèque de la jeunesse" (Lib. Hachette).
1879, début XXe : "Bibliothèque des écoles et des familles"
Début du XXe siècle : "Nouvelle Bibliothèque d'éducation et de récréation" (remplacée en 1924 par la "Bibliothèque verte"…)
1882 : "Bibliothèque de la famille" (Hachette).
A partir des années 80 : "Nouvelle Collection illustrée Hachette".
1910 : Collection "Idéal-Bibliothèque", Lafitte (Hachette en 1916).
1914 : Les successeurs de Louis Hachette rachètent le fonds Pierre-Jules Hetzel.
1919 : « Livres de prix » (Hachette) : "Bibliothèque des écoles et des familles" ;
"Ouvrages de guerre" ; "Mémoires et Récits de guerre".
1924 : Création officielle de la "Bibliothèque verte" (Hachette), qui émane de la
"Nouvelle Bibliothèque d'éducation et de récréation".
Au cours des années 20 la « Rose » devient la "Bibliothèque Rose illustrée"
1925 : Collection "Bibliothèque bleue", chez Hachette
1925 : La "Bibliothèque rose" devient "Illustrée".
1928 : "La Nouvelle Collection Jules Verne"
"Voyages extraordinaires de Jules Verne"
1928 : "Collection du Petit Monde"
"Bibliothèque du Dimanche illustré"
"Collection du Prix Jules Verne"
1929 : impression sur rotatives et façonnage mécanique des cartonnages
1930 : "La Nouvelle Collection Ségur" (certains disent 1931) (1ère)
1931 : "Albums à dos bleus" Albums Disney…
1944 : A la libération de Paris, Hachette lance "Jeunesse du monde".
1948 : Reprise des albums Disney, Albums Tarzan…
Vers 1948, jusqu’en 1951 : Dans la "Bibliothèque verte" : une série "Romans d’aventures".
A la même époque» : "Collection « Tarzan » " (plusieurs traducteurs)
1949 : la Librairie Générale de France, une filiale de Hachette, et Gallimard, développent la collection "Pourpre"
1949 : "Nouvelle collection Ségur" (2e)
1949 : "Nouvelle collection Fleuriot"
1950 : "Idéal Bibliothèque", collection reliée et illustrée
1951 : "Le Rayon fantastique"
1953 : "Le Livre de poche" (Librairie Générale de France, filiale de Hachette)
1953 : Chez Hachette, Pierre Probst commence à dessiner la série Caroline.
1955 : "Collection Ségur-Fleuriot" (cette date de 1955 est floue : certains
indiquent 1954, 1956 et même 1950) La collection regrouperait alors les deux collections : "Nouvelle collection Ségur" et "Nouvelle collection Fleuriot". Durée parfois annoncée : 1955-1957. L’identification malaisée (pas de marque ni sur la couverture, ni sur la jaquette) se fait grâce aux couleurs : Hachette imprimé en noir et lettres des titres avec des cadres noirs sur fond rouge clair)
Cette "Collection Ségur-Fleuriot" (qui s’ouvre à Enid Blyton en 1955) disparaît en 1957. En fait, Elle serait une transition entre l’ancienne et la nouvelle "Bibliothèque rose"
1955 : Hachette diffuse des séries de romans anglo-saxons en "Bibliothèque verte",
"Rose" et "Collection Ségur". (Club des cinq, Alice…).
Le processus va s'amplifier.
Novembre 1956 : Collection "Bibliothèque Hachette" (une façon de relancer la
"Bibliothèque de la jeunesse" (de 1956 à 1959)
1958 : "Nouvelle Bibliothèque rose" (avec couverture pelliculée en couleurs)
(De 1958 à 1971)
La "Nouvelle collection Ségur" deviendrait alors une version bon
marché de la "Nouvelle Bibliothèque rose"
1958 : "La Bibliothèque Verte" s'ouvre aux séries françaises.
1961 : La "Bibliothèque rose" publie la série "Fantômette" (G. Chaulet) et la "Bibliothèque verte" s'ouvre à la série "Les Six Compagnons" (de P.-J. Bonzon).
Octobre 1962 : Hachette lance la collection "Mini rose", pour les benjamins.
1973 : Collection "Ariane"
1974 : La "Bibliothèque rouge", devient "Poche Rouge" (76)
1974 : "Grandes œuvres" luxueuse, Hachette (Jules Verne).
1974 : Pour célébrer le centenaire de la mort de la Comtesse de Ségur, Hachette réédite l'intégrale de ses œuvres, dans la collection "Grandes Œuvres".
1975 : Albums (6-12 ans) de "La Bouteille à l'encre" (1975-1979) chez Hachette.
1975 : Hachette lance les albums "Tapis volant" (6-12 ans) et "Toboggan".
1976 : Collection "Vermeille"
Mars 1979 : Collection "Le Livre de poche jeunesse"
1977 : "Voies libres" (Hachette), après la "Bibliothèque rouge".
1978 : Hachette édite les "Intégrales" de Jules Verne, pour le 150e anniversaire de sa naissance.
1979 : albums "Eclipse"
1979 (mars) : Hachette lance la collection "Le Livre de poche jeunesse" (L.G.F.).

Une deuxième partie traitera bientôt de la période 1980-2010

2 commentaires:

  1. Article très intéressant!
    Concernant P.J.Bonzon, je vous conseille un site exhaustif:

    http://pagesperso-orange.fr/serge.passions/six_paul_jacques_bonzon.htm

    RépondreSupprimer
  2. Le site de référence sur Paul-Jacques Bonzon s'agrandit et déménage à cette nouvelle adresse:
    http://serge.passions.perso.sfr.fr/livres_d_enfants.htm

    RépondreSupprimer